LE CERCLE DE LECTURE


Depuis la fin de 2015 l'envie était là ! Elle avait germé à partir des fréquentations des soirées Lectures annuelles à Jarnioux, de celle du "Bouquine en Bar" de Lantignie et du Festival.

 

En 2016 c'est parti : de nombreux amoureux des livres, des idées et des mots ont souhaité pouvoir se retrouver pour échanger autour de la lecture en toute convivialité. Ce cercle peut aussi être l’occasion de se rendre ensemble à des « événements » autour du livre, à la médiathèque, librairie des Marais, une pièce de théâtre en lien avec la littérature, Villa Gillet…

 

Une première rencontre a permis ensemble de fixer pour commencer le cadre : présenter chacun un coup de coeur, roman, classique, documentaire, poésie… tout est possible.

 

Prochaines dates du cercle de lecture :

 

Le mercredi à 19h30 :

 

Le 15 février à la bibliothèque de Cogny

 

Le 5 avril

 

Le 7 juin

 

Maison des associations à Jarnioux

 

Le cercle est ouvert à tout membre de l'association qui le souhaite.


14 décembre 2016

 

 Livres présentés :

 

-« Le liseur du 6 h 27 » de Jean Paul DIDIER LAURENT :                                                             

 Un type pommé dont le métier est de pilonner des livres. Il en garde certaines pages et les lit au hasard.

 Un livre léger, humoristique et bien écrit.

 

 -« Le penseur malgré lui » de Grégoire LACROIX  :                                                                      

 Recueil d’ « Euphorismes ». Très drôle !  Ces euphorismes seront présents lors du prochain festival L’Ombre des mots. Grégoire Lacroix aussi ... ?

 

-« La dernière année ou pourquoi et comment le Père Noël décida d’arrêter et pourquoi il ne recommença jamais » de Thierry LENAIN, illustré par Benoit MOREL :                                 

 Album enfants (à partir de 7 ans). Le Père Noël se questionne sur son travail au regard des évolutions de notre société de consommation et des demandes des enfants. Il déprime et se demande pourquoi continuer. Plein d’humour et fait réfléchir.

 

 -« Petit pays » de Gaël FAYE :                                                                                                            

 Premier roman d’un jeune franco burundais, émigré en France à la suite du génocide. Souvenirs d’une enfance douce au Burundi jusqu’à la fracture de la guerre et les difficultés de s’intégrer en France.       Livre d’une grande maturité. Prix Goncourt des lycéens.

 

 -« Œdipe sur la route» : d’Henri BAUCHAU :                                                                                 

 Une des nombreuses adaptations du récit d’Œdipe par un des grands adaptateurs des mythes. Henri Bauchau est psychanalyste et a également écrit d’autres récits mythologiques dont Antigone.

 Œdipe, jouet des Dieux, tue son père et épouse sa mère ; horrifié il se crève les yeux et s’exile. Le récit de Bauchau raconte cette fuite sur les routes, avec sa fille Antigone, à la recherche d’une rédemption qui se fera notamment par l’art. Belle écriture pleine de force évocatrice.

 

 

-« 1,2,3… handicap » de Jean Baptiste LAISSARD :                                                                      

 Nouveau livre de J.Baptiste, fils de Gilles et Danièle Laissard, sur le  handicap.

Textes recueillis auprès d’enfants handicapés moteurs cérébraux et illustrés des photos de l’auteur. Découverte du monde touchant de l’enfance handicapée et de la force de vie de ces enfants.

 

-« La bibliothèque des cœurs cabossés » de Katrina BIVALD :                                                 

 Auteur suédoise. Amitié débutée par correspondance, entre une jeune bibliothécaire suédoise un peu coincée et une vieille dame américaine. Sa vie bascule, lorsqu’elle décide de rendre visite à son amie mais à son arrivée la vielle dame est morte. Humour et aventures rocambolesques.

 

-« Certaines n’avaient jamais vu la mer» de Julie OTSUKA :                                                     

Prix Femina 2012 ; Auteur américano japonaise.

Histoire vraie de jeunes japonaises émigrées du Japon vers la côte ouest américaine pour être mariées de force avec les hommes japonais venus travailler aux USA pour échapper à la misère. Elles connaitront le sort terrible de leurs époux quasi esclaves sur les chantiers du chemin de fer ou des mines, puis pendant la 2° guerre mondiale.

 

-« Bohèmes » de Dan FRANCK :                                                                                                       

 Récit de la vie des artistes à Paris entre 1900 et 1930. De Montmartre à Montparnasse, on croise tous les grands écrivains, peintres, musiciens ou sculpteurs : Picasso, Apollinaire, Modigliani, Max Jacob, Aragon, Braque, Matisse, Breton et les autres, qui ont fait la réputation du Paris du début du 20 ° siècle en révolutionnant le monde de l’art et en créant le fauvisme, le cubisme, le surréalisme…

 Dan Franck a reçu le Prix Renaudot pour «  La Séparation »

 

-« Eloge de la lecture, la construction de soi» de Michèle PETIT :                                           

 Court essai sur la lecture par une anthropologue. Où l’on apprend les relations de chacun à la lecture. Intéressant pour mieux comprendre pourquoi on aime lire… ou pas.

 

-« C’est une chose étrange à la fin que le monde» de Jean D’ORMESSON :                         

 De l’humour, de la distance et de la sagesse (???), en approchant de la fin de sa vie. Du Jean d’Ormesson ! On aime ou non mais on reconnait la patte de l’écrivain.

 

12 octobre 2016

 

 Livres présentés :

 

 

-« Alham » de Marc Trévidic

 

L’auteur est un ancien juge antiterroriste, dont les romans sont souvent liés à ce thème .

 

Paul est un peintre français, il vit en Tunisie où il rencontre une famille Tunisienne avec laquelle il se lie d’amitié,

 

L’islamisme entre peu à peu au sein de la famille, le fils entre dans un réseau, et les relations vont évoluer entre les protagonistes,

 

Livre à la fois glaçant et émouvant, sur fond de révolution de Jasmin.

 

 

-« Léonard et Machiavel » de P. Boucheron

 

Récit historique, destins croisés de deux personnages, vers 1500.

 

Le récit se passe au palais ducal, lorsque le fils du pape, César Borgia, convoque Léonard et Machiavel,

 

Il fait appel à chacun d’eux pour…

 

Récit d’une connivence, et d’un contexte historique teinté de fiction, bien écrit, une perle…

 

 

-« La mémoire des embruns » de Karen Viggers

 

2ème roman de l’auteur, australienne et vétérinaire.

 

Une femme de 70 ans est condamnée à mourir, son fils veut la placer en maison de retraite, elle part à Bruny, île de Tasmanie, où elle a vécu avec son mari, gardien du phare.

 

Sorte de pèlerinage aux sources, dans une nature sauvage.

 

 

-« Le chardonneret » de Donna Tartt

 

« Qui est Theo ? Que lui est-il arrivé à New York pour qu'il soit aujourd'hui, quatorze ans plus tard, cloîtré dans une chambre d'hôtel à Amsterdam comme une bête traquée ? Qu'est devenu le jeune garçon de treize ans qui visitait des musées avec sa mère et menait une vie de collégien ordinaire ? D'où vient cette toile de maître, Le Chardonneret, qu'il transporte partout avec lui ? »

 

Grand roman, avec quelques longueurs et redondances, mais belle œuvre littéraire

 

 

 

-« La table des français , une histoire culturelle ,  15ème s. début  19ème s.» : de Florent Quellier :

 

L’auteur est maître de conférences à l’université de Tours « François Rabelais »en histoire moderne et titulaire de la chaire CNRS.

 

Histoire de l’alimentation au fil des siècles, où on apprend que les racines entaient les carottes, betteraves… que le potager vient de : pot pour faire le potage, que se sont succédés trois sortes de services à la française, etc…

 

Bonne manière d’appréhender l’histoire et le mode de vie des français.

 

Documentaire, se lit facilement.

 

 

-« Bilqiss » de Saphia Azzedine

 

Autrice marocaine, connue pour son roman : « les confidences d’Allah », études de socio, travaille dans le cinéma.

 

Une femme est vouée à la lapidation car elle a osé remplacer le muezzin, un matin où il n’était pas là.

 

Dialogues entre cette femme et le juge en prison, et une journaliste américaine qui espère sauver cette femme.

 

Les échanges entre ces personnages permettent des regards croisés sur les cultures américaines et marocaines.

 

Bien écrit, roman de combat, très subtil et prenant.

 

 

-« Ma belle-mère russe et autres catastrophes » de Alexandra Frohlich

 

Autrice : Journaliste, a fondé à Kiev un nouveau magazine féminin.
Elle vit à Hambourg avec ses trois fils.

 

« Seriez-vous capable de résister à un raz-de-marée, à une avalanche ou à un ouragan ? La situation semble tout aussi désespérée pour Paula lorsque Darya, sa belle-mère russe, entreprend, vêtue d’une combinaison léopard et perchée sur des talons aiguilles, d’enterrer clandestinement son énorme terre-neuve dans un cimetière de Hambourg

 

. Un roman hilarant qui se joue des clichés, loufoque, un bon moment de détente.

 

 

-Scribulations revue éditée par Jean Marie Dutey :

 

Scribulations est une revue littéraire papier éditée à Villefranche, au format livre, destinée à publier des auteurs débutants et confirmés. Elle parait une fois l’an et son lancement coïncide avec le Salon de la Revue de Paris, en octobre. Scribulations publie surtout des textes courts, principalement de fiction, mais pas que. La revue édite également volontiers les œuvres peintes ou dessinées.
Jean Marie Dutey a rejoint l’équipe de l’Ombre des mots à deux titres : Scribulations qui éditera son numéro annuel 2017 à l’occasion du Festival et en rejoignant la commission décoration car c’est aussi un talentueux décorateur poétique… A suivre

 

8 juin 2016

 

Ont été présentés le 8 juin :

 

« Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » de Harper Lee

 

« Gravé dans le sable" de Michel Bussi

 

« Sans oublier la baleine" de John Ironmonger

 

« La renverse" de O. Adam

 

" Dans le jardin de l'ogre " de Leïla Slimani

 

"Le Noir" de Michel Pastoureau

 

"Le Chemin des âmes" de Joseph Boyden

 

"Claustria" de Régis Jauffret

 

Autres livres évoqués :

« En attendant Bojanglès » de O. Bourdaut

"Neige" de Kawabata

"Inconnu à cette adresse" de K. Taylor

 

Infos diverses :

Participation aux assises du Roman :

  • "L'homme du XXIème siècle" avec Charles Dantzig, In Koli Jean Bofane et Emmanuelle Pireyre, animée par Margot Dijkgraaf.
  • L'emprise du mal" avec Cynthia Bond, Régis Jauffret et Eiríkur Örn Norðdahl, animée par Jean-Philippe Pierron.

6 avril 2016

 

Ont été présentés :

 

« Un amour impossible » de Christine Angot

 Chistine Angot : études de droit européen, journaliste , plusieurs prix.

 Raconte son histoire : reconnue par son père à 14 ans, à la demande de sa mère, elle part vivre avec son père et raconte leur histoire d’inceste.

 Mère juive, pauvre, père d’un milieu plus aisé, mère toujours attachée à cet homme malgré la distance, lui renie la vie conjugale ennuyeuse, cherche une vis de passions…

 La mère apprend l’inceste par un ami

 Etude de l’amour de ses parents, d’une mère soumise aux désidératas du père, différenciation sociale…

 Pourquoi cette femme reste t-elle autant attachée à ce conjoint aussi absent ?

 

« Une histoire vraie de Delphine de Vigan »

 Plusieurs prix, a écrit « No et MOI » , « rien ne s’oppose à la nuit », 9 romans

 Livre sur la difficulté à écrire, et la relation perverse avec une amie, chute très étonnante.

 

« Pas pleurer de Lydie Salvayre »

 Prix Goncourt

 Raconte la vie de sa mère espagnole, en Catalogne, sur fond d’avant -guerre, et découvre avec son frère « la révolution », rencontre un soldat et tombe enceinte, revient chez sa famille,

 Humour, histoire, extraits de Bernanos, plusieurs niveaux de langage,

 Écriture élaborée, avec langage de sa mère  « franco-espagnol »

 

« Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor »Correspondance entre un homme d’origine juive et un autre d’origine allemande, amis , ont vécu aux USA et monté ensemble une galerie de tableaux, l’allemand repart dans son pays, et la correspondance prend peu à peu une autre tournure, période juste avant le nazisme…

 Histoire de trahison

 

« En attendant Bojangles de Olivier Bourdaut »

 1er roman, Grand prix RTL Lire 2016 ;

 Un fils vit avec ses parents et raconte leur histoire d’amour fou, fête permanente, joie, fantaisie, jusqu’au jour où…roman pétillant qui pique les yeux à la fin

 Sur la chanson de Nina Simone « Mr Bojanglès »

 

« Pays de Neige de Kawabata » 1947

Auteur début 2Oème,

Quête du beau, de la solitude, mort, …un riche oisif , marié avec des enfants, part seul en station thermale tous les ans, et rencontre Komako, paysanne de 20 ans, qui aime la danse, la lecture, la musique… se cherchent, revient la voir en hiver, très poétique

 

Raconte aussi la vie du village, le quotidien, très beau, très japonais

 

« Le navire Argo de Richard Jorif » : histoire du Littré 1987 1er roman à 57 ans

 

Et « Au carrefour des étoiles" de Clifford D.Simak  1963

 SF : né en 1903 dans le Visconsin, parents agriculteurs, lui est instituteur et journaliste

 Histoire de Enok, pendant la guerre de sécession, un visiteur Ulysse ,vient d’une autre galaxie, reçoit des extra -terrestres dans une ferme devenue une station intergalactique.

 Echanges entre ces différentes galaxies.. ;

 Thèmes : temps, espace, conscience

 

« Lait Noir de Elif Shifak »

 A écrit aussi « la bâtarde d’Istanbul »

 Autrice turque, parle de la dépression post-partum, avec le lait  qui coule noir, et la mise en quarantaine des femmes après la naissance, protégées par les autres femmes de la famille…

 

Lus :

 "Today my live" : bien, mais trop « prévisible »

 "Ulysse from Bagdad ": bien et très actuel

« S’abandonner à vivre" de P.Tesson  : très reconnaissable à son style, percutant, nouvelles inégales

 

 

Infos diverses :

-Assises du Roman du 23 au 29 mai, voir programme sur internet

-les Z’agricoles de C. Zambon, lectures  spectacles du 17 au 29 mai dans diverses fermes des alentours.


10 février 2016

La première réunion d'échanges a eu lieu le 10/02/16 à Jarnioux à la maison des Associations.

Chacun a pu y présenter un ouvrage. L'occasion de découvertes, d'échanges ou d'écoute !

 

Les livres présentées

« Today my live » de Emmanuelle Pirotte, 1er roman,

 

               Une enfant juive échappe à la mort…

 

« Profession du père :roman » de Sorj Chalandon

 

               La figure du père

 

« S’abandonner à vivre «  de Sylvain Tesson

 

               Nouvelles ,des vraies…

 

« Ulysse from Bagdad » de Schmitt »

 

               Fuite de Bagdad d’un jeune garçon

 

« La cache » de C. Boltanski

 

               Famille juive…

 

 

Autres livres évoqués :

 

« Inconnu à cette adresse «  de Taylor Kressmann

 

Le 4ème mur et retour à Kyllbeg de Sorj Chalandon

 

« L’assassin royal » de Robbin Hobb - 5000 pages !

 

« Le navire Argo » de Richard Jorif

 

Les livres de Carol Martinez

 

« Soudain seuls "  de Isabelle Autissier

 

"La dimension cachée" de Edward T.Hall (essai sociologique)

 

 

Présentation des assises du roman aux Subsistances du 23 au 29 mai, les 10 ans